Théâtre de la Ruelle: 7, Rue de l’Église , 1308 La Chaux (Cossonay) , 021/861.40.45 

Conception et jeu :

Mélina Martin

Collaboration artistique :

Jean-Daniel Piguet

Création lumière et régie générale:

Leo Garcia

 

AVEC LE SOUTIEN DE

 

Arsenic - Centre d'art scénique contemporain Lausanne

Théâtre du Loup
Concours PREMIO
Pour-cent culturel Migros
Association gréco-suisse Jean-Gabriel Eynard

 

Hélène:

Elle dit : Je suis la plus belle femme du monde. Elle ajoute : ce n’est pas moi qui l’ai choisi, c’est Homère qui l’a dit. Elle est assise sur sa chaise. Elle rit et ouvre ses grands yeux. Elle est à Sparte, sur sa terrasse avec le café, la cigarette. Ce genre de moments où tu apprécies la vie. Pas de crise, pas encore, juste le soleil grec qui tape. Elle dit : Pâris débarque et m’enlève. Je me débats mais il est plus fort que moi. Je crie « Ménélas ! » mais il ne m’entend pas, en Grèce tout le monde fait la sieste, c’est très énervant. Elle pleure. Ce n’était pas très agréable le voyage jusqu’à Troie.  Elle rit. Elle dit qu’il y a plusieurs versions du mythe. Non, il ne m’a pas enlevée, il m’a séduite, j’ai été séduite.

Opα, 1ère création, dessine les bases d’une démarche artistique qui d’une part se nourrit d’un questionnement sur l’identité, en allant puiser dans les origines - géographiques, identitaires, question du genre - et d’autre part est attirée par un rapport direct avec le public au moment de la représentation, permettant d’interagir avec lui de manière immédiate, d’intégrer les « imprévus » au discours et de brouiller ainsi subtilement la frontière entre réalité et fiction. Le plaisir comme moteur de jeu, l’intuition et la nécessité comme base de création guident une écriture de plateau à partir de laquelle se crée petit à petit la pièce