Saison 2016

Prochainement, la 4ème édition !!!

 

  • Cendrillon de  Joël Pommerat: Conte modernisé, drôle, et poétique qui relate comment une jeune fille peut se libérer d’une promesse invivable.

  • Femme non-rééducable de Stefano Massini: Tragédie moderne qui retrace le courage de Anna Politkovskaïa.

  • Le ravissement d’Adèle de Rémi De Vos: Polar qui expose une petite société organisée et fermée lors d’un moment de crise.

  • Jojo au bord du monde de Stéphane Jaubertie: Epopée initiatique déjantée d’un «solo boy» urbain.

  • En-Quête Création collective autour du monde du cinéma et du thriller

 

Que vous veniez pour la première fois au théâtre ou que vous soyez un spectateur averti, soyez les bienvenus !

La porte s’ouvre aujourd’hui sur  un théâtre qui fut hier  une grange de ferme villageoise. Dans le public, les anciens  de la région l’évoquent encore. Son nom,  La Ruelle, est à la mesure de sa vocation : Une ruelle, c’est une passerelle entre deux mondes, un lieu obscur propice aux mystères, aux amoureux, aux rendez-vous secrets, aux traquenards, aux drames parfois. Osez, risquez-vous dans cette Ruelle !  Elle  invite à faire un pas plus loin, dans l’imaginaire. Vous serez certainement touchés par l’intimité de cette salle de spectacles de 50 places. Les comédiens, peu importe qu’ils soient professionnels, conteurs, improvisateurs, adolescents expérimentés, ils vous toucheront par cette aventure particulière, éphémère et en 3D qu’est le théâtre.

La Ruelle rassemble au foyer, où l’on boit un pot en attendant de faire la file pour entrer dans la salle. Pas de souci. Toutes les places sont bonnes.

Le bus : Les jours de semaine,  arrive de Cossonay-gare à la Chaux   à 19h34 ou 20h34 .

Co-voiturage : possible pour le retour (veuillez vous annoncer au bar)

Petite restauration « maison » : Avant et après chaque spectacle : tartes, soupe, planchettes, pâtisseries, bière artisanale belge, tisane de Vaulion (…)

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Soyez les bienvenus !


La porte s’ouvre aujourd’hui sur  un théâtre qui fut hier  une grange de ferme villageoise. Dans le public, les anciens  de la région l’évoquent encore. Son nom,  La Ruelle, est à la mesure de sa vocation : Une ruelle, c’est une passerelle entre deux mondes, un lieu obscur propice aux mystères, aux amoureux, aux rendez-vous secrets, aux traquenards, aux drames parfois. Osez, risquez-vous dans cette Ruelle !  Elle  invite à faire un pas plus loin, dans l’imaginaire. Vous serez certainement touchés par l’intimité de cette salle de spectacles de 50 places. Les comédiens, peu importe qu’ils soient professionnels, conteurs, improvisateurs, adolescents expérimentés, ils vous toucheront par cette aventure particulière, éphémère et en 3D qu’est le théâtre.

La Ruelle rassemble au foyer, où l’on boit un pot en attendant de faire la file pour entrer dans la salle. Pas de souci. Toutes les places sont bonnes.

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés